• Facebook Basic Black
  • Black Pinterest Icon
  • Black Houzz Icon
  • Twitter Basic Black

© 2015 -2018 Rocamboles - Agence de décoration d'intérieur à Lyon

Copie or not copie


C'est vrai que le passé peut inspirer.

C'est vrai aussi qu'il est malin, voire génial, de remettre les créations du passé au goût du jour: Philippe Stark nous le prouve avec son emblématique Louis Ghost (édité chez Kartell). Mais ça, ce n'est pas de la copie, c'est du re-design ... la nuance est de taille !

C'est vrai aussi qu'il est bien que le design soit démocratiser pour être accessible au plus grand nombre. Cela a d'ailleurs été le sens et la raison d'être de toute une époque, magistralement représentée par le design démocratique de Charles et Ray Eames aux Etats Unis dans les années 40 ou le design fonctionnel français avec Charlotte Perriand dessinant en 1933 le mobilier pour les étudiants logés à la Fondation Suisse (Cité Universitaire Internationale - Paris).

Pourtant je m'interroge ?

Quelle légitimité pour les grandes marques ou enseignes de décoration qui s'inspirent très fortement des icônes du design ? Copie or not copie ? Les créations des jeunes designers d'aujourd'hui ne sont-ils pas déjà un vivier suffisamment riche pour nourrir les collections de ces maisons ?

J'aime l'idée qu'on ne puisse trouver les icônes du design que dans les maisons de rééditions qui en détiennent officiellement les droits (comme par exemple Vitra pour Eames ou Prouvé, Carl Hansen & Son pour Hans J Wegner, Artek pour Alvar Aalto, etc ..... ); cela évite toute ambiguïté.

J'aime l'idée que les grandes enseignes de décoration soient le tremplin ou le révélateur des créateurs-designers de demain. Chez AM.PM, j'ai ainsi découvert le très talentueux Emmanuel Gallina dont les collections, que je trouve certes très inspirées du design scandinave, me marquent pourtant par leur forte personnalité.

Je veux surtout croire au jour où ces grandes enseignes mettront sur les étiquettes des produits concernés "d'après l'oeuvre originale de ..." ou "design inspiré de ..." afin de rendre au designer d'origine ce qui lui appartient; cela éviterait là encore toute ambigüité.

Et je remercie Laurence Roos, professeur d'Histoire des Arts Décoratifs, qui a su faire grandir mon admiration et mon respect pour les oeuvres originales des designers.

#Stark #Kartell #AMPM #Designers #Redesign